COMMENT
image/svg+xml
le site
« Moi aussi, j'veux être une superstar anonyme de la blogosphère ! »
Mode EN RAPPORT
infos image/svg+xml commentaires image/svg+xml ... téléchargement image/svg+xml
  1. Il parait...
infos image/svg+xml
- Infos sur ce morceau -Date2014Durée4:21StylesRapAmbiances/TonsIroniqueThèmesRapBling blingMachismeMorceau qui énumère les nombreux "on dit" qui pèsent sur le Rap, un peu comme si je prennais le point de vue de ses "ennemis", pour mieux faire comprendre ensuite qu'on ne peut généraliser à partir d'une grande vitrine médiatique.
couv album correspondant
Extrait de Putain de Rap
  1. Il parait...
commentaires image/svg+xml ...
- Commenter ce morceau -
smiley souriresmiley riresmiley oeilsmiley tristesmiley languesmiley surprissmiley perplexesmiley evil_souriresmiley evil_riresmiley evil_tristesmiley evil_langue
Signé (ou non) :Votre site web :

/!\ Les commentaires contenant des liens URL seront d'abord placés en attente de validation
  1. Il parait...
téléchargement image/svg+xml
- Télécharger ce morceau -
Cliquer sur l'icône du format choisi et patienter quelques instants.
MP3
.
fleche_activite_message fleche_activite_message fleche_activite_message
OGG
.
fleche_activite_message fleche_activite_message fleche_activite_message
FLAC
...
fleche_activite_message fleche_activite_message fleche_activite_message
infos image/svg+xml commentaires image/svg+xml ... téléchargement image/svg+xml
  1. Petit insolent
infos image/svg+xml
- Infos sur ce morceau -Date2014Durée4:26StylesRapAmbiances/TonsRécitCalmeThèmesRapDans les grandes lignes, je raconte l'histoire du Rap, comme s'il s'agissait d'un immigré, ayant dû affronter de nombreuses difficultés, du fait de sa "différence".
couv album correspondant
Extrait de Putain de Rap
  1. Petit insolent
commentaires image/svg+xml ...
- Commenter ce morceau -
smiley souriresmiley riresmiley oeilsmiley tristesmiley languesmiley surprissmiley perplexesmiley evil_souriresmiley evil_riresmiley evil_tristesmiley evil_langue
Signé (ou non) :Votre site web :

/!\ Les commentaires contenant des liens URL seront d'abord placés en attente de validation
  1. Petit insolent
téléchargement image/svg+xml
- Télécharger ce morceau -
Cliquer sur l'icône du format choisi et patienter quelques instants.
MP3
.
fleche_activite_message fleche_activite_message fleche_activite_message
OGG
.
fleche_activite_message fleche_activite_message fleche_activite_message
FLAC
...
fleche_activite_message fleche_activite_message fleche_activite_message

8:47
  1. Il parait...
  2. Petit insolent

TOUS LES BILLETS

Bienvenue

Mon siteMon parcours« J'ai bel et bien fini de me prendre la tête avec la programmation de ce foutu site… Ouf ! [...] »SUITE 10/09/2013

Ne vous laissez pas avoir par les ''nouvelles'' extrêmes droites - PARTIE 1

PolitiqueManipulationIntolérance« Ce billet pourrait s'adresser tout particulièrement à la jeunesse dite "issue des quartiers" (et accessoirement de l'immigration). Ce n'est pas un jugement brut sans prendre en compte le fait que tous ne tombent pas dans ce piège qui leur est tendu. [...] »SUITE 01/11/2013

Ne vous laissez pas avoir par les ''nouvelles'' extrêmes droites - PARTIE 2

PolitiqueManipulationIntolérance« Dans mon précédent billet, j'évoquais en France, le contexte dans lequel l'extrême droite avait tranquillement fait son bonhomme de chemin, surfant sur le désarroi généralisé d'une bonne partie du peuple. J'en reviens maintenant au présent. [...] »SUITE 02/11/2013

Macho, homophobe, ça rend pas plus viril

DiscriminationsHomophobieSociété« S'il y a un cliché qui revient sans arrêt dans la musique que je peux aimer et pratiquer c'est bien celui-ci : le bon gros gangsta entouré de bitches, pour bien afficher, jusqu'au grotesque, qu'il est "du bon côté de la barrière". [...] »SUITE 02/12/2013

Le luxe de se plaindre

NéolibéralismeSocial« Oyé braves gens ! Je viens vous faire part d'un terrible constat : il y a au dessus de vous, des personnes qui souffrent. Comment ? Vous ne ressentez pas leur souffrance ? C'est sans doute que vous êtes trop préoccupés par votre petit confort, vos petits ennuis, ou votre petite précarité quotidienne. [...] »SUITE 29/04/2014

Rap, qu'avez-vous à dire pour votre défense ?

RapPréjugés« "Accusé Rap, voici les faits qui vous sont reprochés. Trouble à l'ordre public de la musique. Perversion de la jeunesse. Incitation au meurtre. Que votre avocat s'exprime à présent. [...] »SUITE 29/08/2014

Fin de repas tragique

Charlie HebdoReligionInégalités« Nous sommes vers la fin d'un repas. Autour de la table, ça digère plus ou moins bien… Puis survient l'incident. Un des invités, sans doute un peu éméché, enchaîne des blagues d'une certaine lourdeur. [...] »SUITE 02/02/2015

Sous l'emballage, la musique

MarketingIndustrie musicaleMa musique« Au commencement, étaient simplement des sons, émis par divers instruments ou autres moyens, généralement en vue d'une certaine esthétique, rien de plus. [...] »SUITE 19/04/2015

Entre désarroi et n'importe quoi

PolitiqueLuttes sociales« Le monde d'aujourd'hui rappelle un constat évident, sauf si la mauvaise foi nous empêchait de le faire. Depuis fort longtemps, il n'y a jamais eu autant de concentration de richesses, de précarité, même dans les pays dits "riches". [...] »SUITE 29/07/2015

Ce n'est plus du Rap

RapIndustrie musicale« Je débute ce texte en précisant d'emblée que je ne suis pas une encyclopédie vivante du genre musical que je défends et pratique. Mais je prétends posséder la base de connaissances pour identifier ce que l'on nomme le Rap. [...] »SUITE 18/06/2016

Ça casse les urnes !

PolitiqueDémocratieMédias« Le décor est planté. Immobile depuis des décennies. Le cycle est toujours identique, et il débute comme ceci : la déception d'un mandat où la majeure partie des gens a fini par réaliser sa "mauvaise pioche" d'il y a quelques années. [...] »SUITE 06/04/2017

Il est interdit d'interdire (d'exploiter)

Lutte des classesViolence socialeNéolibéralisme« Il est des périodes de contestation généralisée qui marquent l'histoire d'un pays. Jusque dans ses slogans, parfois radicaux, dont on se souvient encore aujourd'hui. [...] »SUITE 21/04/2018

La nécessaire ''impolitesse'' de la contestation

Gilets jaunesRépressionDémocratie« En conclusion de mon précédent billet, j’avais émis l’hypothèse d’un mouvement de contestation du peuple, du moins, d’une partie. Il n’était pas très surprenant qu’elle finisse par se produire un jour sous une forme ou une autre [...] »SUITE 02/03/2019

Hypocrisies

HypocrisieIntoléranceReligion« Commençons par les faits. Deux jeunes femmes discutent en live sur Instragram. [...] »SUITE 04/03/2020

Coronavirus : Ce qu'il nous montre

CoronavirusSantéInégalités« C'est malheureux pour vous, mais il a fallu que je fasse irruption sur Terre, comme une bien mauvaise surprise réservée à l'humanité, une malédiction des temps modernes. [...] »SUITE 24/03/2020

Menacés, les puissants se défendent !

RépressionMédiasMépris de classe« Mes chers (puissants) semblables, l'heure est grave. Vous devez réaliser à quel point le mécontentement, la colère, s'accumulent envers nous ces dernières années. Il semblerait qu'il devienne de plus en plus difficile de les contenir. [...] »SUITE 08/01/2021
icone rubrique bonus

Billets


Rap, qu'avez-vous à dire pour votre défense ?
RapPréjugés29/08/2014"Accusé Rap, voici les faits qui vous sont reprochés. Trouble à l'ordre public de la musique. Perversion de la jeunesse. Incitation au meurtre. Que votre avocat s'exprime à présent.
  •  Monsieur le juge, laissez-moi vous présenter mon client. Il est, à l'origine, un genre musical issu des quartiers défavorisés de l'autre côté de l'Atlantique. A peine arrivé en France, il commençait déjà à faire grincer quelques dents. Sans doute n'était-il pas assez en phase avec le paysage musical. Il aura subi bien des moqueries et préjugés, comme c'est hélas encore le cas à l'heure actuelle.
  • Je doute que cela suffise à faire pencher la balance en sa faveur. La parole est à l'accusation.
  •  Monsieur le juge, la première chose nous reprochons au Rap ici présent est de ne pas être une musique à part entière. Il n'est pas digne de reconnaissance, comme par exemple peut l'être le Rock, bien plus respectable, qui…
  •  Objection ! Je crains que vous n'ayez hélas la mémoire courte. Le Rock a lui aussi eu droit à son lot de sarcasmes avant d'être respecté, et vous ne faîtes que reproduire ce schéma à l'identique. Mais dites moi au juste… Qu'est-ce qui vous dérange tant chez mon client ?
  •  Et bien, je voudrais dénoncer la virulence de ses paroles, véritables hymnes à la violence gratuite. Nombre de rappeurs y ont déjà eu recours et vous ne pouvez le nier. Le Rap semble s'être spécialisé dans ce genre de propos très agressifs.
  • La parole est à la défense.
  • image tribunal dossier Rap
  •  Il y a de nombreux exemples de chansons antérieures au Rap ayant également des textes très virulents, mais il est coutume de relever plus facilement la violence du texte, lorsqu'il s'agit de mon client. Et puis, je pense que le cadre de ce procès doit être clairement défini. Nous parlons bien du Rap et non des rappeurs. Les dérives, bien réelles chez certains de ces derniers ne sont pas à inclure dans la définition même du Rap. Mais bien des détracteurs de mon client utilisent comme vous ce procédé classique : l'amalgame.
  •  Oui, mais à combien de faits divers et d'affaires sont liés les rappeurs en général ? Force est de constater que votre client attire bon nombre de profils peu recommandables.
  •  Et donc ? Devons-nous en conclure que tous les rappeurs sont des criminels potentiels ? Sous prétexte qu'un rappeur, avant tout un citoyen, commet l'irréparable, c'est tous les auditeurs/pratiquants du Rap qui sont à mettre dans un même sac ? Encore une fois, ne confondez pas l'outil et le bricoleur, qui peut être plus ou moins qualifié pour l'utiliser.
  •  Vous me demandez de ne pas tout mettre dans le même sac, c'est bien ça ? Mais voyez par vous-même. Énormément de clips mettent en scène des personnages se pavanant fièrement dans un décor de luxe, en compagnie de femmes-potiches…
  • Remarque pertinente. Il est vrai que ce genre d'exemples ne manque pas dans les vidéoclips qui nous ont été fournis comme pièces à conviction. Que peut répondre la défense sur ce point ?
  •  Monsieur le juge, sachez que le Rap provient de la contre-culture Hip-Hop qui porte en elle des valeurs d'unité, de tolérance, donc de lutte contre les inégalités en général. Les représentations les plus médiatiques, aussi caricaturales soit-elles, ne sont que le fruit de notre époque. Et l'époque est à l'arrivisme, la matérialisme à outrance, la réussite individuelle arrogante. Quant à la place occupée par la Femme dans ces clips, en exagérant à peine, elle ressemble simplement à ce que l'on retrouve un peu partout : celle d'un objet destiné à aguicher et "faire vendre". Ceci est propre à notre société de consommation à domination masculine, pas à la culture Hip-Hop.
  •  Vous ne m'empêcherez pas d'affirmer que le Rap exerce globalement une mauvais influence. Reconnaissez tout de même que sans lui, notre jeunesse ne s'en porterait pas plus mal, voire mieux…
  •  Comment pouvez-vous dire une chose pareille… Je parle au nom de ceux que le Rap a réconforté, parfois servi d'exutoire, mais surtout, a permis de se construire, de s'accomplir, en un mot, d'exister un peu plus. Surtout chez les personnes n'ayant pas toujours le profil physique/social idéal pour être pleinement accepté en société. Je suis profondément irrité quand des personnes, même dites "de gauche" se montrent si méprisantes vis-à-vis de mon client. C'est comme s'il y avait un verrou dans leur tête, puisqu'elles ne peuvent cautionner le Rap, avec la même aigreur qu'une personne conservatrice, bien de droite. Je ne leur demande pas d'aimer obligatoirement ce genre musical, mais de respecter ce qu'il a pu apporter à beaucoup, car ce n'est pas rien.
  •  Et voilà, vous cherchez à politiser la chose. La musique, c'est avant tout fait pour divertir, et non donner un avis. Pourquoi donc votre client encourage cette autre fâcheuse habitude de polémiquer, avec des propos sur notre société qui ne font souvent que tourner en rond ?
  •  Je n'ai pas besoin de politiser quoi que soit. Mon client est déjà une musique politique. Si ce qui est exprimé par son biais est la réalité, tant que celle-ci n'aura pas évolué, le fond des paroles restera identique, aussi lassant que cela puisse vous paraître.
  • Est-ce que l'accusé aurait lui-même quelque chose à déclarer ?
  •  Oui. Ce que je voudrais dire, c'est que je ne pense pas être un genre musical supérieur aux autres. D'ailleurs, je me suis bien souvent inspiré des autres pour enrichir mon expérience personnelle. Et justement, lorsque l'on m'insulte, on insulte aussi une grande partie de la musique en général. Ayant maintenant plus de maturité à mon âge, j'aspire simplement à être respecté et à ce que cessent toutes ces accusations qui, au fond, ne me concernent pas directement.
  • Bien. Nous devrons reprendre cette séance ultérieurement, et à en croire l'obstination de l'accusation, ce procès est loin d'être terminé"


EXPLICITE


smiley souriresmiley riresmiley oeilsmiley tristesmiley languesmiley surprissmiley perplexesmiley evil_souriresmiley evil_riresmiley evil_tristesmiley evil_langue
Signé (ou non) :

/!\ Les commentaires contenant des liens URL seront d'abord placés en attente de validation